Aide à l’Autonomie des Jeunes

Nous souhaitons le meilleur pour vos enfants !

Une aide des Activités Sociales de l’énergie pour accompagner les jeunes à préparer leur avenir sereinement.

POUR QUI ?

Les jeunes entre 20 et 26 ans (18 ans si enfant unique ou dernier enfant à charge) étant : étudiants (post bac), chômeurs (moins de 25 ans) ou en alternance*.

*Sous certaines conditions, rapprochez-vous de votre CMCAS ou SLVie.

  

CETTE AIDE LEUR PERMET DE :

  • Poursuivre leurs études
  • Entamer une formation dans les meilleures conditions
  • Pallier l’absence d’allocations chômage pendant quelques mois

  

L’AIDE À L’AUTONOMIE DES JEUNES ET SES CONDITIONS DE RESSOURCES 

  1. Selon le coefficient social de l’ouvrant droit (≤ 15 000)

Une aide mensuelle variant de 20 à 180 € en fonction du coefficient social, et cumulable avec les aides au logement, l’aide aux frais d’études, la bourse d’enseignement supérieur et l’aide versée par l’employeur de l’autre parent.

  1. Sans prise en compte du coefficient social

Une aide annuelle de 90 € dans le cadre de la contribution de vie étudiante et de campus**.
Cette aide mensuelle – complémentaire de l’Aide à l’autonomie des jeunes et non assujettie aux conditions de ressources – est une contribution destinée à favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants et à conforter les actions de prévention et d’éducation à la santé réalisées à leur intention.

** Sont concernés par la contribution de vie étudiante :
Les étudiants en formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur

 Ne sont pas concernés :

  • Les étudiants inscrits en lycée dans une formation telle que BTS, DMA ou formations comptables ;
  • Les stagiaires de formation continue et les étudiants en contrats de professionnalisation ;
  • Les étudiants en échanges internationaux réalisant une période de mobilité en France en cours d’année universitaire ;
  • Les étudiants boursiers (bourses sur critères sociaux gérées par le Crous / bourses versées par les régions) ;
  • Les étudiants réfugiés ;
  • Les étudiants bénéficiaires de la protection subsidiaire ;
  • Les étudiants enregistrés en qualité de demandeurs d’asile et disposant du droit de se maintenir sur le territoire.
Comment en bénéficier ?

Je contacte impérativement ma CMCAS d’appartenance.

NB : cette demande est à renouveler à chaque rentrée universitaire.

©2018 CCAS I Mentions Légales I Vie privée

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?