Pelote basque – Fédération Française de Pelote Basque

©D.Delaine/CCAS

La Fédération Française de Pelote Basque (FFPB), partenaire depuis 2011, a pour mission de gérer et développer la pratique de cette discipline multiple dans le respect de la tradition.

Avec le chistera (joko garbi) – petit gant – au panier peu profond, la pelote (la balle) doit être réceptionnée et renvoyée sans être arrêtée.

Si la pelote est conservée dans le chistera, il y a txiki, c’est une faute. La pelote ne doit pas non plus rebondir dans le chistera : le kask kask, bruit dû au rebond, est assimilable au berjes (faute quand un joueur touche du corps la pelote avant de la frapper ou après l’avoir frappée).

Le jeu se nomme joko garbi, ce qui signifie « jeu propre/pur » en basque, quand il se joue sur un fronton.

Avec le grand chistera – grand gant – cesta punta en espagnol, le pelotari (joueur de pelote) peut arrêter la pelote, faire quelques pas avant de la relancer, le tout dans un même mouvement.

Si le temps est jugé trop long ou la prise d’élan trop importante, il y a faute.

Si la pelote rebondit dans le chistera après la réception au-delà des côtes latérales ou de la poche de rétention, il y a faute (pumpa).

Contrairement au petit gant, la réception se fait sur la pointe (en espagnol, punta) du panier (en espagnol cesta).

Les palas et paletas sont des raquettes en bois permettant de frapper la pelote. Elles sont les descendantes des battoirs et triquets utilisés au jeu de paume. Il en existe plusieurs types, se différenciant par la forme, les dimensions et le poids.

Désormais, vous savez tout sur le matériel.

Pour le jeu, à proprement parler, et ses règles (souvent complexes), les intervenants vous en diront davantage, dans les centres de vacances de Pyrénées Océan uniquement.

Site internet : www.ffpb.net

Activités proposées dans le cadre des semaines #SoyezSport

©2018 CCAS I Mentions Légales I Vie privée

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?